S02E04 – SOS Scotland Yard/Dagger of the mind

C’est presque un duo comique que le duo d’assassin que nous présente cet épisode. Un couple d’acteur has been, avec d’un côté l’époux semi-alcoolique et de l’autre l’épouse diva et capricieuse. Assassin malgré eux aux termes d’une dispute assez mal filmée, il faut bien l’avouer. Lilian Stanhope aguiche donc une espèce de lord richissime, Sir Roger Haversham, et guidé par son mari, Nicholas Frame, elle l’entourloupe tant et si bien qu’elle le convainc de rouvrir un théâtre et d’y produire les pièces qu’elle et son mari joueront. Découvrant le pot aux roses, Sir Haversham décide de couper les vivre et d’annuler toute la production.

Les premières minutes sont insouciantes, le couple joue et se joue de tout le monde. Ils sont dans leur petit monde, baignés d’alcool et de projos.

Et la comédie continue, en bons cabotins des planches, lors de la présentation du cercueil dans le théâtre. Présentation organisée à seul fin publicitaire durant laquelle Lilian se donne en spectacle. C’est là leur principal trait de caractère, point commun entre les deux complices : ils sont toujours en représentation. Même lorsqu’ils essaient de réparer leurs erreurs (le parapluie, le livre perdu…), ils le font sourire aux lèvres, avec enthousiasme et dans un tourbillon de sympathie.

Au final, ce sont juste deux enfants, dépassés par les événements et par leurs gestes. Tout est source d’amusement pour eux et la réalité ne les frappe que lorsque Columbo les piège, provoquant l’effondrement psychique de Nicholas Frame. Pouvait-il en être autrement ?

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly