Histoire

Pour ouvrir sa nouvelle boîte de nuit, Justin Price a besoin du financement de Tony Galper, dont le père est le chef d’une des cinq familles mafieuses de New York. Mais lorsque Tony découvre que son ex-femme Vanessa Farrow est la maîtresse de Price, il s’en prend à cette dernière, et lors de la dispute, Vanessa tue accidentellement Tony. Afin de percevoir l’argent que Galper a promis à Price, celui-ci décide de cacher le corps. Mais il ignore qu’un paparazzi a été témoin de l’homicide. Ce dernier, un journaliste indépendant au service de la presse à sensations, décide de faire chanter le couple, qui doit, pour s’en sortir, planifier un assassinat de sang-froid.

Avis

C’est la modernité, le plus récent des épisodes Columbo est l’un des plus ancré dans la modernité; la modernité des années 90, avec des longues chemises mauve, la démarche lente et lascive de Matthew Rhys et de la musique techno du début à la fin.

« I know what you’re did, Vanessa. »

Cela commence mal. La victime meurt en heurtant mollement une table en verre qui n’a même pas la politesse de se briser en milles morceaux. Pas de sang non plus, rien pour choquer le téléspectateur qui, dans l’esprit des producteurs, devient de plus en plus fragile. Mais, Ness a la présence d’esprit de vérifier le pouls du mort. Ouf, il est bien mort. Elle appelle son amant, en affaire avec la victime (qui est l’ex-mari de Ness, jaloux, comme il se doit). Mais ce n’est pas tout. Si Ness a tué par accident son mari jaloux, Justin Price, son amant et gérant de la discothèque dans lequel Tony (la victime) a investi vient aider sa petite amie. Sur fond de musique techno, nous suivons le couple maquiller sans grande intelligence ni précaution le meurtre, sans que l’on sache ce qu’ils ont fait du corps. Ah j’ai oublié de préciser : c’est moderne parce qu’ils portent des jogging.

Mais ce n’est pas tout. Car les apprentis assassins sont espionnés par un paparazzi. Et sont donc dans l’obligation de commettre un meurtre car « il n’y pas d’autres options ». Cette fois-ci la victime se débat et hurle.

Columbo, dernière

La dernière des aventures de Columbo ne m’a laissé ni un grand souvenir, ni de bons souvenirs. L’arrivée de Columbo qui, au fait de sa carrière, s’occupait des nantis riches et célèbres de Los Angeles, est ridicule. Pire, il est ridiculisé. Il faut le voir sentir le cadavre en s’approchant si près des lèvres qu’ils pourraient se rouler une pelle; ou le voir éclabousser allégrement en fouillant dans l’eau de la cuvette des chiottes; ou quasiment lécher le pied du cadavre sous l’œil médusé et accablé d’un policier. Lorsque l’assassin ne fait pas grand cas de l’intelligence de Columbo, c’est un atout, mais lorsque tout le monde le prend pour un débutant, est-ce judicieux pour le personnage ? Voir Columbo, au fin fond d’une ruelle sordide, me fait dire qu’il a dû dégringoler quelques marches… A moins que la recette ne marche plus ? Pour ne pas rester sur de la mauvaise foi gratuite, il faut dire que l’indice des empreintes manquantes sur le clavier de l’ordinateur est l’un des plus ingénieux de la série. Alors pourquoi la recette ne marcherait plus ? Columbo reste-il crédible à l’heure des experts, d’internet et des téléphones portables ? Columbo est-il le flic du passé ? En tout cas, quelque chose grippe au début de cet épisode. Peut-être la musique ? Peut-être la production et le jeu des acteurs trop standardisé série télé, loin de la volonté de faire cinéma des débuts de la série ? Peut-être aussi que tout va trop vite : le meurtre, le chantage, les suspects, les déductions, tout est emporté et rythmé par la techno quasi omniprésente. Je penche pour ma part pour la production et le jeu des acteurs, car les indices et déductions sont tout de même de bon niveau.

D’intuitions en déductions, Columbo remonte la piste des amants criminels. S’ils ne sont pas les plus intelligents ou charismatique de la série, ils ont au moins le mérite de faire briller Columbo pour sa dernière enquête filmée.

Un départ en demi-teinte. Sans émotion, sans éclat, terne, sans humour, et ce, malgré le bon scénario, gâché par un montage ultra rapide et une musique techno (ai-je suffisamment mentionné la musique techno ? Je n’aime pas la musique techno).

Notez cet épisode !

Anecdotes
  • Cet épisode est le dernier de la série. Peter Falk est alors âgé de 75 ans.
  • Carmine Giovinazzo qui interprète le rôle de Tony Galper est bien connu des fans de la série Les Experts : Manhattan en tant que Dany Messer.
  • Jorge Garcia de la série Lost : Les Disparus fait une apparition en tant que videur de la boîte de nuit.
  • A noter également que l’acteur Matthew Rhys fut l’un des deux personnages principaux de la série The Americans.
  • Diffusé pour la première fois en prime-time un jeudi soir sur TF1, Columbo mène la danse a été véritablement plébiscité par le public. Ainsi, 9,63 millions de téléspectateurs ont suivi le célèbre lieutenant Columbo dans le milieu branché des boites de nuit, soit 39,3 % de part de marché, dont 42,7 % sur les femmes de moins de 50 ans, se plaçant ainsi parmi les 100 meilleures audiences de l’année.
  • Rediffusé le dimanche 26 juin 2011, toujours en prime-time, pour rendre hommage à Peter Falk, l’ultime épisode de la série a réuni plus de 5,5 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 25,6 %, selon les chiffres de Médiamétrie.
  • Columbo n’a pas été promu par le département de police de Los Angeles depuis plusieurs décennies. Il a été lieutenant pendant au moins 35 ans.
  • Matthew Rhys et Peter Falk ont ​​joué ensemble dans l’adaptation télévisée de la BBC de The Lost World (2001), diffusée deux ans auparavant. Dans une inversion des rôles, dans cette production, Peter Falk a joué un homme religieux fanatique et un meurtrier potentiel face au gentil héroïque de Rhys.
  • Un acteur de cette émission correspond presque à Peter Falk pour la longévité de la série : John Finnegan (qui joue Sean Jarvis ici) a joué dans la série à partir de 1972. Il est apparu avec Falk dans 13 épisodes et était également un invité régulier. acteur dans de nombreuses émissions policières populaires des années 70. Il est mort un an après Peter Falk.
  • Freddie donne à Columbo une carte de visite avec « Copo Tutti De Copo » dessus. Difficile de dire s’il s’agit d’humour ou d’erreur. Ce qui est sur la carte n’a aucun sens en italien ; cependant c’est presque « capo di tutti capi », le tristement célèbre titre de parrain de la mafia « boss of all bosses ».
  • Matthew Rhys a joué Perry Mason pour le reboot de HBO en 2020.

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly