Histoire

Fielding Chase est animateur radio à Los Angeles. Un jour, il apprend que sa fille adoptive Victoria veut le quitter pour devenir écrivain à New York avec l’aide de Gerry Winters. Afin d’empêcher le départ de sa fille, il décide de tuer Gerry Winters et se crée un alibi qu’il croyait parfait. Mais c’était compter sans l’obstination du lieutenant Columbo…

Avis

Seconde apparition de William Shatner dans le rôle d’assassin après Deux en un, un excellent épisode ou William Shatner jouait le rôle d’un détective de télévision et finissait pas ne plus savoir qui il était : l’acteur ou le détective.

Ici, il interprète un assassin plus classique, un animateur de radio à 12 millions d’auditeurs qui tue son bras droit pour ne pas perdre sa fille adoptive. La nature de la relation qui le lie à sa fille sont d’ailleurs bien ambiguë : est-il amoureux ? Voit-il en elle son amour de jeunesse perdu ? La réponse ne sera pas apportée. Ce que l’on voit par contre, c’est que Victoria, sa fille adoptive, met un certain temps à ouvrir les yeux sur les agissements de son père. On devine au fil de l’épisode que Fielding Chase n’a pas un grand souci de la déontologie. Vu son emploi dans l’émission de son père, comment Victoria peut-elle ignorer aussi longtemps son manque total d’éthique ? Surtout que l’on comprend aussi rapidement que la victime, Gerry, se répand et se plaint à Victoria des agissements de son père. Ce mystère-là, le scénario ne l’éclaircit pas.

Il nous montre par contre, en 1994, date de sortie de cet épisode, un homme qui n’a pas peur de mentir, de propager des fake news, de publier des informations non vérifiées, de bidonner ses reportages. C’est 2022 avec des décennies d’avances ! C’est l’épisode le plus actuel de la série et qui pointe les dérives de ce que deviendra le « journalisme ».

Quelques références sont datées : le petit sketch de Columbo au début, sur le téléphone portable ne fera plus rire personne et encore moins sourire !

Pourtant, l’épisode, par ses thèmes, est rempli de modernité. La victime est homosexuelle, déclarée et identifiée comme telle, et on est loin des représentations caricaturales de l’époque. Pas de folles, pas de plumes, pas de maniérismes. Ce qui mérite d’être souligné pour 1994. Il ne me semble pas avoir vu une représentation de l’homosexualité aussi light et dénuée de pessimisme à l’époque. Si je me trompe, envoyez un message !

Un bon épisode donc, même si le duel tombe un peu à plat. Fielding Chase n’est pas à la hauteur du lieutenant. De plus, ses mimiques confinent souvent au ridicule ou soap opéra.

Notez cet épisode !

Anecdotes
  • Second passage de William Shatner après l’épisode Deux en un en 1976.
  • Second passage de Molly Hagan après l’épisode Ombres et lumières en 1989.
  • C’est le dernier épisode écrit par Peter S. Fischer, talentueux scénariste des saisons 3 et 4, et créateur de la série policière Arabesque avec Richard Levinson et William Link.
  • Columbo déclare à propos de sa 403, qu’il l’a fait réviser « il y a un mois » car « quand on roule en véhicule de collection, il faut savoir l’entretenir pour ne pas perdre les 3/4 de la valeur ».
  • (À environ 8 minutes) Fielding Chase (William Shatner) porte la même cravate rouge que Lauren Staton (Faye Dunaway) a achetée pour Columbo dans l’épisode précédent Columbo : Le meurtre aux deux visages (1993).
  • La maison représentée de Fielding Chase appartenait à Linda Thompson. Il a été vendu en 2005 pour 22 millions de dollars.
  • Fielding Chase (William Shatner) plante un maquillage théâtral « crêpe » sur la scène du meurtre pour impliquer un acteur ami de la victime. Lors de sa précédente apparition en tant que meurtrier dans Columbo: Deux en un (1976), Shatner a dépeint un acteur, et la présence d’un maquillage théâtral était l’un des indices qui l’impliquaient.
  • Après Columbo : Deux en un (1976), cet épisode marque la deuxième apparition de William Shatner en meurtrier dans un épisode de Columbo (1971).
  • Lorsque Columbo rend visite à Chase dans sa salle de sport à domicile, la musique diffusée sur TV News at Noon est la même que celle utilisée sur l’écran de menu du coffret DVD Columbo.
  • Fielding appelle le sénateur un Popinjay. Popinjay : Une personne vaniteuse ou prétentieuse, en particulier celle qui s’habille de manière extravagante.
  • Cet épisode aborde différents sujets qui constituent :
    • une actualité de l’époque, comme le trou dans la couche d’ozone. Columbo interroge le suspect à ce propos. Celui-ci exprime son scepticisme en déclarant qu’il s’agit d’une crainte d’écologistes peureux
    • une nouveauté technologique de l’époque, comme les téléphones portables (appelés téléphones cellulaires dans cet épisode). Columbo découvre grâce à un appareil prêté par un revendeur que leur coût est de 800 dollars et que les communications ne sont pas possibles dans les montagnes de Malibu, invalidant la thèse du suspect
    • une évolution sociétale encore rarement évoquée dans les œuvres de fiction de l’époque, comme l’homosexualité de la victime
Filmographie sélective de William Shatner

William Shatner fait ses débuts à la télévision en tant que Ranger Bob dans Howdy Doody 1954 et au cinéma dans Les Frères Karamazov. Il obtient aussi ses premiers succès au théâtre puis à la télévision dans des séries comme Alfred Hitchcock présenteLa Quatrième DimensionAu-delà du réel et Le Fugitif. En 1966, il tourne pour la première fois dans un film fantastique. Celui-ci, dénommé Incubus, présente la particularité d’avoir été entièrement tourné en espéranto, alors que la majorité des acteurs et le réalisateur sont de langue anglaise. Il s’agit d’ailleurs d’un des rares3 longs métrages américains à avoir été tourné dans cette langue. William Shatner, qui ne connait pas l’espéranto à l’instar des autres acteurs, prononce les sons « à la française », en raison de l’influence de cette langue durant sa jeunesse (Shatner est né au Québec). Lors de l’épisode pilote (The Cage) de la série télévisée Star Trek, le capitaine de l’USS Enterprise est Christopher Pike, interprété par Jeffrey Hunter. Celui-ci refuse de reprendre le rôle pour le second pilote (Où l’homme dépasse l’homme / Where no man has gone before). William Shatner, déjà présent dans quelques séries de science-fiction, hérite du rôle du capitaine, rebaptisé James T. Kirk. Il joue également le rôle du frère de Kirk, George Samuel (La Lumière qui tue / Operation – annihilate!). Après Star Trek, l’acteur met longtemps à retrouver un rôle car on l’associe trop fortement à son personnage du capitaine Kirk. C’est après le tournage du premier film de cette série, Star Trek, le film, qu’il sera de retour. On le retrouve toujours à la télévision (notamment dans La Côte sauvage et Hooker), au théâtre, mais aussi au cinéma. Il est le héros des six premiers films issus de la série télévisée Star Trek, ainsi que du septième film, Générations, qui fait la liaison entre les deux séries. Le cinquième opus Star Trek 5 : L’Ultime Frontière est coécrit et réalisé par Shatner. Ses rôles les plus récents sont tenus dans les longs métrages : Osmosis JonesAmerican Psycho 2: All American GirlShowtimeDodgeball. Il est à l’affiche de Miss FBI en 2005. Il est aussi l’excentrique Denny Crane dans la série Boston Justice de 2004 à 2008 et il fait une voix dans Over the Egde, un film d’animation. Il remporte deux Emmy Awards et un Golden Globe pour son rôle dans Boston Justice. À partir de novembre 2006, il anime le spectacle télévisé Show Me the Money (en), diffusé par le réseau ABC. Il a également fait des apparitions dans le show TV de la WWE Monday Night Raw. Lors de la cérémonie du WWE Hall of Fame 2007, il intronise Jerry « the King » Lawler. De septembre 2010 à février 2011, il est la vedette de la série $h*! My Dad Says sur CBS.
Source : Wikipédia


Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly