Histoire

Columbo assiste au mariage de son neveu, qui appartient lui aussi au LAPD. Les tourtereaux se retirent dans la suite nuptiale qui leur a été réservée. Mais quand le jeune marié sort de la douche, il trouve le nid vide. Sa femme s’est volatilisée.

Avis

Non.

Que l’on contourne les règles de la série pour proposer quelque chose d’autre, d’accord. Mais qu’on les contourne pour proposer de la merde, non. La série n’a jamais eu de chance lorsqu’elle s’est risqué à ce petit jeu (se souvenir de La montre témoin) et cet épisode le confirme. Ceci n’est pas Columbo. C’est un mauvais téléfilm avec des policiers qui cherchent une jeune femme kidnappée le soir même de son mariage. Pas de meurtre, pas de déduction, pas de duel. Rien d’autre que de l’ennui, de l’ennui, du ridicule, de l’ennui et encore de l’ennui. Et un peu de ridicule :

La faute incombe totalement à Peter Falk. Deux versions assez semblable tournent sur l »origine de ce fiasco. La première, la plus répandue, est que Peter Falk était tombé amoureux du livre d’Ed Mcbain, N’épousez pas un flic, et que, devenant seul producteur exécutif de la série, il ait fait des pieds et des mains pour obtenir les droits et adapter le roman.

La seconde version est pire. Devenant producteur exécutif, il demande à un ami proche des conseils pour des scénarios solides. L’ami en question lui conseille de lire tous les Ed McBain. Ni une, ni deux, Peter Falk achète les droits de deux romans, N’épousez pas un flic et En pièces détachées.

Cet épisode est un échec critique et est détesté par les spectateurs et fan de la série. Et pourtant, paradoxe, ce fut l’une des meilleurs audiences aux USA lors de sa première diffusion (sur la seconde époque de la série). Malgré ce succès chiffré, la série reviendra rapidement à des épisodes classiques pour redorer un blason terni auprès des fans… Des épisodes classiques jusqu’au prochain accident…

Notez cet épisode !

Anecdotes
  • Le scénario, tiré du roman N’épousez pas un flic de l’auteur Ed McBain, est celui d’un thriller avec une course contre la montre dont l’ambiance est totalement étrangère aux habitudes de la série, comme ce sera le cas pour l’épisode Columbo change de peau. Pour ajouter au suspense, Columbo ne se change pas et reste en smoking. De même, il ne se rase pas.
  • C’est le seul épisode de Columbo qui ne traite pas d’un homicide, où Columbo dégaine son arme de service et où le coupable meurt à la fin.
  • On apprend un peu plus sur la famille de Columbo.
  • Dans cet épisode Columbo ne fume pas.
  • Au moment du tournage, Donald Moffat était un acteur très connu, notamment pour son rôle de Rem dans la série L’Âge de Cristal.
  • Cet épisode, très différent des épisodes habituels, dérouta le public américain, et fut un échec d’audience. C’est sans doute la raison pour laquelle les épisodes suivants reviennent aux habitudes de la série.
  • Il existe une incohérence dans les dialogues : lorsque Mélissa demande à son ravisseur jusqu’à quand celui-ci compte la garder enfermée, il répond « jusqu’à 3h cet après-midi », or lors du dénouement, il n’est que 12h37. Cela indique cependant qu’il n’a fallu qu’une douzaine d’heures pour résoudre cette affaire.
  • Il s’agit du seul épisode de la série à ne pas présenter de meurtre et dans lequel le lieutenant Columbo ne rencontre ni ne parle jamais au criminel.
  • Cet épisode et Columbo: Undercover (1994) étaient basés sur les romans du 87e arrondissement d’ Ed McBain (alias Evan Hunter) et, en tant que tels, ne suivent pas strictement le format standard de roman policier inversé de Columbo.
  • C’est l’une des rares fois où Columbo porte une arme à feu. Il ne l’utilise pas.
  • Bien que Columbo parle souvent de ses proches, c’est le seul épisode à présenter l’un d’eux, à savoir son neveu, le détective Andy Parma.
  • C’est l’un des rares épisodes où Colombo apparaît au tout début.
  • Thomas Calabro (détective Andy Parma) et Doug Savant (détective Dennis Mulrooney) ont tous deux joué plus tard dans Melrose Place (1992). Ils ont ensuite joué respectivement le Dr Michael Mancini et Matt Fielding.
  • C’est la seule histoire de toute la série où un suspect (le ravisseur) est abattu par la police.

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly