Histoire

Wesley Corman, un dentiste, a épousé Lydia la fille de son associé, et a bénéficié de l’appui et de l’argent de son beau-père Horace Sherwin. Comme son mariage bat de l’aile, ce dernier a découvert les manœuvres malhonnêtes de son gendre et exige qu’il rembourse les dettes contractées à son égard avant de le sommer de divorcer. Corman décide d’assassiner Adam Evans, un acteur en vogue qui est l’un de ses patients et également l’amant de sa femme, afin que celle-ci n’ait plus aucune raison de rompre le mariage.

Avis

Ce scénario avait été envisagé pour la deuxième saison de Columbo. Il a été écrit par Steven Bochco, à qui l’on doit de très bons épisodes. A la fin de la première saison, les créateurs de la série, les producteurs, Peter Falk et sa mère dinent ensemble pour discuter des scénarios de la seconde saison. A l’évocation de cette Couronne mortuaire, Maman Falk met un véto : selon elle, personne ne croirait à un dentiste assassin. La saison 2 aura son médecin meurtrier (un monstre de sang-froid) avec Leonard Nimoy dans Le spécialiste. 17 ans plus tard, le scénario est sorti des archives pour être adapté. Ce n’est pas sa première adaptation, car Bochco en a fait un épisode pour la série policière McMilan (en VO McMillan & Wife). Dans cet épisode de 1977, le dentiste est joué par Larry Hagman (le J.R. de Dallas) et la femme du détective est Nancy Walker… que l’on retrouve à la table de poker dans cet épisode.

L’épisode est retourné pour Columbo, avec quelques changements, notamment le « gotcha » final.

Cet épisode montre donc une ordure – un dentiste – joueur invétéré et maladif, grand parieur, qui se fout totalement de sa femme et de sa famille, mauvais en tout. Le portrait n’est pas flatteur mais il ne l’est pas non plus pour les autres. Entre le frère-potiche et la femme superficielle et idiote, personne ne sort grandi ou ne trouve grâce dans ce scénario. Comme dans l’épisode suivant, les femmes y sont au mieux idiotes, au pire manipulatrices ou vice et versa.

Et ce sera pire dans le prochain…

Le scénario en lui-même est plutôt bon. On se demande pourquoi le dentiste s’acharne à tuer le bellâtre et on tombe des nues devant l’ampleur de la machination et son absence totale de compassion sur l’avenir de sa femme qu’il cherche à faire accuser de meurtre. Le hic, c’est la production. Tout semble cheap dans cet épisode. Après les excellents 4 premiers épisodes, j’ai l’impression qu’ici, l’argent commençait à manquer (mais ce sera pire dans le prochain, du coup j’émets vraiment l’hypothèse que tout avait été dépensé pour les 4 premiers épisodes).

La scène où Columbo joue franc-jeu avec l’assassin et où celui-ci se délecte de son absence de preuve dans le bar de l’hippodrome est la meilleure de l’épisode. On s’aperçoit que le docteur Wesley Corman ne sous-estime jamais le lieutenant, il croit juste avoir de meilleures cartes que lui. A plusieurs reprise, Corman invite ceux qu’il manipule à se méfier de Columbo, qu’il est plus intelligent qu’il ne le laisse penser. Pourtant, ses mises en garde n’ont pas d’effet sur lui. Est-ce parce que, au fond, il le sous-estime réellement, ou parce qu’il pense qu’il joue mieux que lui ? Pour moi, Corman est persuadé d’avoir commis le crime parfait. Le jeu fait partie intégrante de sa personnalité. C’est justement pour cela que le final n’est pas crédible. Un joueur de sa trempe irait jusqu’au bout du bluff, malgré ses piètres qualités de chimiste, il aurait, selon moi, laisser faire le père, pour être sûr. Ici, il abdique un peu vite…

Notez cet épisode !

Anecdotes
  • L’assassin, un dentiste, avoue à Columbo son faible intérêt pour la chimie, cet aveu apparemment anodin vaudra sa perte.
  • Dans cet épisode, les acteurs Nancy Walker (1922-1992) et Dick Sargent (1930-1994) ainsi que l’ancien joueur de baseball Ron Cey apparaissent dans leur propre rôle autour d’une table de poker.
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Steven Bochco, auteur des épisodes Le livre témoinAttente et Symphonie en noir qui figurent parmi les meilleurs des saisons 1 et 2.
  • Le titre original Uneasy Lies the Crown est une abréviation de Uneasy lies the head that wears a crown, qui peut se traduire grossièrement par : Une personne ayant des responsabilités tel un Roi est souvent inquiète.
  • L’assassin, un dentiste, avoue à Columbo son faible intérêt pour la chimie, cet aveu apparemment anodin vaudra sa perte.
  • Dans cet épisode, les acteurs Nancy Walker (1922-1992) et Dick Sargent (1930-1994) ainsi que l’ancien joueur de baseball Ron Cey apparaissent dans leur propre rôle autour d’une table de poker.
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Steven Bochco, auteur des épisodes Le livre témoinAttente et Symphonie en noir qui figurent parmi les meilleurs des saisons 1 et 2.
  • Le titre original Uneasy Lies the Crown est une abréviation de Uneasy lies the head that wears a crown, qui peut se traduire grossièrement par : Une personne ayant des responsabilités tel un Roi est souvent inquiète.
  • L’assassin, un dentiste, avoue à Columbo son faible intérêt pour la chimie, cet aveu apparemment anodin vaudra sa perte.
  • Dans cet épisode, les acteurs Nancy Walker (1922-1992) et Dick Sargent (1930-1994) ainsi que l’ancien joueur de baseball Ron Cey apparaissent dans leur propre rôle autour d’une table de poker.
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Steven Bochco, auteur des épisodes Le livre témoinAttente et Symphonie en noir qui figurent parmi les meilleurs des saisons 1 et 2.
  • Le titre original Uneasy Lies the Crown est une abréviation de Uneasy lies the head that wears a crown, qui peut se traduire grossièrement par : Une personne ayant des responsabilités tel un Roi est souvent inquiète.
  • Nancy Walker est apparue comme elle-même dans cet épisode, bien qu’en mauvaise santé. Elle est décédée d’un cancer deux ans plus tard. À un moment donné, le lieutenant Columbo la reconnaît comme l’actrice du « Rock Hudson Show », une référence à McMillan & Wife (1971), une série dans laquelle elle apparaissait régulièrement et dont un épisode contenait la version originale de cette histoire de Columbo. McMillan & Wife et Columbo ont été les deux séries les plus réussies des quatre séries mystères tournantes NBC qui ont duré sept saisons dans les années 1970.
  • Les imitations pendant le jeu de poker par John Roarke sont : John Wayne, Woody Allen, George Bush, Ronald Reagan et Jack Nicholson.
  • Nancy Walker et Peter Falk avaient tous deux joué dans le film Un cadavre au dessert (1976), mais n’avaient partagé aucune scène ensemble.
  • Le titre de l’épisode est un jeu de mots sur la dentisterie sur la ligne « mal à l’aise se trouve la tête qui porte une couronne » du « King Henry the Fourth Part 2 » de Shakespeare.
Filmographie sélective de James Read

James Read naît le 31 juillet 1953. Sa carrière débute en tant qu’acteur en 1982 dans la série Les Enquêtes de Remington Steele (Remington Steele). Puis en 1985, il reçoit le rôle de Georges Hazard dans une mini-série, Nord et Sud. En 2000, il joua le personnage secondaire Victor Bennett dans la série télévisée Charmed. Aujourd’hui, il vit en Californie, avec Wendy Kilbourne et leur fils Jackson né en 1991 ainsi que leur fille Sydney née en 1995. Cette même Wendy Kilbourne qui joua le rôle de son épouse dans Nord et Sud.
Source : Wikipedia

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly