Histoire

Barry Mayfield et Edmund Hidemann sont deux médecins qui travaillent ensemble dans un hôpital réputé. Ils sont cardiologues et voient leurs recherches médicales sur le point d’aboutir. Néanmoins, le Dr. Hidemann, qui dirige l’étude, souhaite que les tests soient prolongés pendant encore un an avant une publication. Le Dr Mayfield ne veut pas attendre. Il décide alors de se débarrasser de son collègue, assez âgé, qui doit justement subir un pontage coronarien par ses soins.

Avis

L’épisode commence par une excellente idée. L’assassin prépare son crime, minutieusement, ingénieusement. Son infirmière (l’excellente Anne Francis) effectue dans les 15 premières minutes le travail de l’inspecteur Columbo. De détails en déductions, elle arrive à la conclusion que le Dr Barry Mayfield (Léonard Nimoy) va tenter de tuer son rival lors d’une opération chirurgicale. Un télégramme mal refermé, un témoignage, du fil chirurgical sur le sol et voilà que les cellules grises de Sharon s’emballent et nous offre en ouverture un mini épisode où Columbo est une femme. Ces quinze premières minutes sont excellentes et tiennent en haleine. C’est l’une de mes ouvertures d’épisodes préférés. Non seulement elles sont originales mais en plus le cast est tenue à la perfection. En à peine quinze minutes, on comprend tout de suite que l’on est devant un grand épisode.

Deuxième bonne idée : la victime du meurtre change en cours d’épisode. Avec l’infirmière sur ses talons, le Dr Mayfield comprend qu’il est dans une impasse et que son crime parfait ne l’est plus. Il assassine donc à la va-vite notre enquêtrice en herbe et finit par sauver sa victime initiale.

C’est aussi l’un des rares épisodes où Columbo perd son sang-froid face à l’assassin. Peter Falk adorait ses moments, les créateurs moins. Richard Levinson révèle dans une interview : « Je pense que Peter voulait sortir son grand jeu d’acteur, et je trouvais que c’était une erreur. Il nous fit remarquer que nous lui avions fait perdre son sang-froid dans le pilote. Il en donnait l’impression mais ce n’était qu’une apparence. Il s’agissait d’un acte réfléchi destiné à déclencher une réaction ».

Ce sujet des « colères » de Columbo est passionnant car il montre les visions différentes de l’acteur et des créateurs. Dans la quatrième saison, Columbo perd encore son sang-froid, sous la plume de l’adaptateur Peter S Fisher. Ce dernier témoignera : « N’avez-vous pas compris que Levinson déteste les acteurs qui montrent leurs émotions à l’écran ? Moi j’aimais les colères de Columbo. Et ce n’était pas feint. Il était vraiment furieux. Tout d’un coup, il laissait tomber les idioties sur sa stupidité et son inefficacité. C’était dans ces moments-là que nous le voyions comme il l’était vraiment. »

Peter Falk lui-même était partisan de ses colères : « S’il avait pu y en avoir un peu plus, ça n’aurait peut-être pas fait de mal. Cela le situe et le rend plus humain. »

Pas sûr toutefois qu’une colère à chaque épisode ait servi le personnage !

Leonard Nimoy sortait alors de 3 ans dans le rôle de Spock et 2 dans celui de Paris (respectivement Star Trek et Mission : Impossible). Il dira : « Cette offre du studio figure parmi celles qui m’intéressait le plus. Etant sous contrat avec ce studio et n’étant pressenti pour être la tête d’affiche d’aucun feuilleton, je m’efforçais de faire beaucoup d’apparitions en tant que principale vedette invitée. J’avais dit à Sid Sheinberg que je ne voyais aucune objection à faire un Columbo à condition de ne pas ressortir du studio comme tueur de l’année. C’était ma préoccupation majeure. Mais je n’avais pas d’états d’âme à jouer dans Columbo. Je trouvais la série extrêmement bien faite. »

Notez cet épisode !

Anecdotes
C’est la seule fois dans la série qu’une victime désignée (le Dr. Hidemann) ne sera pas assassinée malgré le plan échafaudé par son ennemi.Anne Francis joue le court rôle de l’infirmière Martin. Cette comédienne peu connue en France avait joué dans Planète interdite et fait de nombreuses apparitions remarquées dans des épisodes de séries télévisées. Elle a été la vedette de la courte série Honey West (1965) pour laquelle elle a eu un Golden Globe Award. C’est sa seconde participation à Columbo, après l’épisode «Accident».
Columbo va perdre son sang-froid légendaire et s’énerver franchement face à un suspect imperturbable et orgueilleux, le Dr Mayfield. Le lieutenant est en effet pris de colère et empoigne violemment une cafetière qu’il jette presque sur une table, menaçant son vis-à-vis si le Dr Hidemann viendrait à mourir rapidement (le corps du défunt serait alors autopsié, ce qui permettrait de trouver avec certitude la cause de sa mort).Une image de la salle d’opération extraite de cet épisode a été reprise dans le générique d’une autre série télévisée, L’Homme qui valait trois milliard
Ce n’est qu’à la toute fin de l’épisode, à la dernière minute, que le lieutenant met la main sur la preuve irréfutable qu’il lui fallait et dont il avait pressenti la présence: le fil résorbable que le Dr Mayfield a dû extraire du corps de son confrère. salle d’opération de forme unique, avec des fenêtres d’observation au-dessus, a également été utilisée comme laboratoire Beauty Mark dans Columbo: Adorable mais dangereuse (1973).
Peter Falk et Anne Francis partagent un anniversaire, le 16 septembre, à 3 ans d’intervalle. Francis est né à Ossining, NY en 1930, et Falk a grandi à Ossining après être né à New York. Cet épisode partage son titre avec Honey West: A Stitch in Crime (1965), dans lequel Anne Francis (infirmière Sharon Martin) a joué.
Anne Francis est l’un des neuf acteurs à avoir interprété la victime du meurtre dans un épisode et une non-victime dans un autre épisode. Elle est une non-victime dans Columbo : Accident (1972). Les autres incluent James Gregory, qui incarne la victime dans Short Fuse et la non-victime dans Columbo : Le grain de sable (1972). Leslie Nielsen incarne la victime dans Columbo : Jeu d’identité (1975) et est une non-victime dans Columbo : Attente (1971). Tim O’Connor incarne la victime dans Columbo : Meurtre à l’ancienne (1976) et est une non-victime dans Columbo : Double choc (1973). Ida Lupino incarne la victime dans Columbo : Le chant du cygne (1974) et est une non-victime dans Short Fuse. Sorrell Booke incarne la victime dans Columbo : Les surdoués (1977) et une non-victime dans Swan Song. John Dehner incarne la victime dans Columbo : La montre témoin (1976) et une non-victime dans Swan Song. Dean Stockwell fait le portrait de la victime dans Columbo : Le grain de sable (1972) et d’une non-victime dans Columbo : Eaux troubles (1975). Stephen Elliott fait le portrait de la victime dans Columbo : État d’esprit (1975) et d’une non-victime dans Columbo : Grand Deceptions (1989).

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly