Histoire

Elliot Markham est un jeune architecte ambitieux qui s’est attiré l’admiration naïve de Jennifer Williamson, la nouvelle et jeune épouse d’un riche entrepreneur du Texas. Profitant de l’absence du mari, Bo Williamson, Markham parvient à convaincre la jeune épouse de lancer un vaste projet urbaniste futuriste.
Au retour du Texan d’un voyage d’affaire de longue durée en Europe, le chantier est déjà commencé : des travaux de terrassement sont en cours et les fondations commencent à émerger. Bo veut tout faire arrêter. Sanguin et colérique, devant témoins, il menace l’architecte de représailles sur le lieu de construction.

Peter Falk, réalisateur

Enfin ! Non pas « Enfin ! Voilà le dernier épisode de la saison » mais « Enfin ! Peter Falk réalise un épisode de la série ». On se souvient des difficultés des tournages précédents et détaillées dans nos articles précédents : Peter Falk quittant le tournage, prétendant être malade, exécrable avec les autres acteurs et même avec ses amis. Tout cela pour que le studio tienne son engagement de le laisser diriger quelques épisodes.

Les créateurs de la série, Link et Levinson, ont reconnu par la suite avoir été exaspéré par cette attitude et d’avoir confié en guise de cadeau empoisonné la réalisation de l’ultime épisode de la saison 1 : une ville fatale ou Blueprint for murder en VO. Empoisonnée car l’épisode fourmille de difficultés : de très nombreuses scènes à l’extérieure, des scènes sur un chantier en cours (construction du bâtiment Century City Plaza à Los Angeles)… Autant dire un tournage que l’on réserve en priorité à un réalisateur expérimenté.

Peter Falk va appréhender ces difficultés avec la même méticulosité et sens du détail qu’il a mis dans la préparation du personnage. Il prend conseil auprès de John Cassavetes, son ami, et de Steven Spielberg, rencontré sur la série lors de l’épisode Murder by the book (Le livre témoin en VF). Le défi que représente cet épisode méritait bien ça. Mais le pari est-il réussi ?

C’est donc un Peter Falk extrêmement concentré sur son rôle de réalisateur que l’on voit dans cet épisode. Il s’acquitte de sa tâche, patiemment, professionnellement. Il fait tout ce qu’il peut pour que la qualité soit au rendez-vous. On imagine le stress de commencer la réalisation avec un tel épisode. On imagine les difficultés de Peter Falk à rendre le tout cohérent, à l’écran, pour lui comme pour les acteurs. Ce sera le seul épisode qu’il réalisera. Après avoir tant fait pour décrocher le job, Peter Falk a sans doute été dévoré par l’ampleur de la tâche. Tant et si bien qu’il n’en réalisera aucun autre.

Analyse

Blueprint for murder, cela devient un passage obligé, contient son moment de comédie. Dans cet épisode, on voit le lieutenant Columbo aux prises avec la maison des fous des douze travaux d’Astérix. A la recherche du bon formulaire pour procéder à une fouille, Columbo se fait balader de services en services en quête du bon formulaire. Si la scène est drôle, elle nous prouve aussi que le lieutenant Columbo est consciencieux, opiniâtre et que jamais il ne lâche sa proie.

Si l’assassin manque un tout petit peu de charisme à mon goût, les rôles secondaires tiennent la vedette. Que ce soit la blonde écervelée, épouse du défunt, ou Janis Paige, interprétant la première femme du texan, est exceptionnelle dans chacune de ses apparitions. La scène où elle demande à Columbo de s’éloigner afin qu’elle ne le corrompe pas est l’une des meilleures de l’épisode et de la saison !

Le petit grain de sable

Il y a tout de même un problème avec cet épisode. Ce n’est pas grand chose mais si on y réfléchit trop, il gâche un peu le plaisir. Les preuves tombent dans la main de Columbo un peu trop facilement et rapidement. Pire, l’endroit où l’assassin cache le corps n’est pas crédible. Cela suppose que la police de Los Angeles n’a pas fait son travail. Bo Williamson disparait et aucune recherche n’est faite au dernier endroit où on l’a vu vivant. C’est un tout petit peu tiré par les cheveux.

Malgré ces défauts, la saison se termine honorablement, et mis à part l’épisode Short Fuse /Accident, elle a su montrer une qualité cinématographique irréprochable !

Notez cet épisode !

Anecdotes
Il s’agit de l’un des rares épisodes où un membre de l’entourage du défunt fait appel à la police pour suspicion de crime. L’épisode 7 de la saison 3, Le Chant du cygne fait aussi appel à ce procédé.Dans la VO, le prénom du personnage de Williamson est «Bo». Pour la VF, ce prénom curieux pour la langue française a été changé en «Bertie».
Peter Falk a fait pression sur les producteurs, Richard Levinson et William Link, pour lui permettre de réaliser un épisode – un phénomène alors rare pour une star de la série et pratiquement inédit pour une série dans sa première saison. Les producteurs ont résisté jusqu’à ce que Falk quitte le plateau. Levinson et Link ont ​​décidé de confier la réalisation de ce script à Falk, car il nécessitait l’utilisation compliquée de prises de vue en extérieur. Le réalisateur vedette est devenu frustré car l’emplacement du chantier de construction en constante évolution rendait les reprises presque impossibles. Falk n’a jamais réalisé un autre épisode.La voiture de prédilection d’Elliot Markham est une Mercedes-Benz 280 SE Cabriolet de 1968 très élégante . Si cela semble familier, cela devrait être le cas, car la même voiture a été conduite par Ken Franklin dans Murder by the Book . Comme Markham, il a également rangé un cadavre dans le coffre. 
Une curieuse erreur de mise en scène se produit au moment où le meurtrier quitte le ranch à bord de la voiture de la victime (11 min 36 s). En effet, loin devant lui dans les haies du jardin, une silhouette surgit et se rétracte aussitôt, sans doute un technicien qui pensait être « hors-champ ».On remarquera l’apparition de John Fiedler, dans le rôle du cardiologue. Ce petit homme s’est spécialisé dans les voix de dessins animés, notamment Porcinet (Piglet) dans les productions cinéma de Winnie l’ourson (Winnie the Pooh). Il a joué aussi de nombreux seconds rôles dans Ma sorcière bien-aimée (Bewitched), et également connu pour être le juré n°2 dans le film classique 12 hommes en colère

Patrick O’Neal a joué le rôle de Franck Flanagan dans l’épisode « Meurtre parfait »
C’est l’un des très rares épisodes où les téléspectateurs ne voient pas le meurtre être commis.
Les téléfilms de Colombo ont fait un usage très économique des décors et des véhicules. Les voitures et décors haut de gamme sont recyclés dans plusieurs films différents. Dans ce cas, un coupé Mercedes qui a également été utilisé dans Murder by the Book. De plus, l’ensemble du bureau de l’architecte a été restauré, avec seulement des modifications mineures, par rapport au film précédent de Columbo, Short Fuse, en utilisant exactement le même bureau et la même chaise.À noter également dans cet épisode un faux raccord au moment où Columbo interroge Goldie en train de se faire masser dans sa chambre par une jeune femme japonaise. Elle demande au lieutenant de se tourner afin qu’elle puisse enfiler son peignoir. On voit l’actrice essayer de nouer la ceinture et comme elle n’y parvient pas, elle finit par la tirer complètement des passants et en entoure grossièrement son déshabillé (18 min 12 s). Or, dans le plan suivant (18 min 23 s), la ceinture ne fait mystérieusement plus le tour de sa taille mais est juste nouée par-dessous sur le devant du peignoir.
Le chantier de construction montré au cours de cet épisode est celui du bâtiment « Century City Plaza » et du garage de stationnement au sud-est ; situé au : 1801 Century Park E, Los Angeles, CA 90067.Bettye Ackerman, qui joue la secrétaire, Miss Sherman, dans la vraie vie, était mariée à Sam Jaffe, qui jouerait la victime dans le premier épisode de la saison 5, Forgotten Lady avec Janet Leigh.
Le nom du personnage de Forrest Tucker , Bo Williamson, peut être un rappel de son apparition dans Ma tante (1958), où il incarnait Beauregard Jackson Pickett Burnside, également connu sous le nom de Beau, un autre sudiste d’une certaine manière.  Première des deux apparitions de Patrick O’Neal dans la série
La scène où la Mercedes conduite par Patrick O’Neal a un pneu crevé, et O’Neal évite d’ouvrir le coffre pour le patrouilleur routier (qui veut aider O’Neal à obtenir sa pièce de rechange) parce que le corps de la victime est dans le coffre, était écrit à l’origine par Steven Bochco dans sa série télévisée nominée aux Emmy Awards pour Murder by the Book.

Ne ratez pas les prochains dossiers !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

What is your reaction?

0
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly